Les CEF pour synchroniser nos rythmes

Le noyau de la Terre émet des fréquences qui, à la surface de la Terre, conditionnent l’état de santé et la longévité des êtres vivants. Jusqu’à dans les années 40-50 du siècle passé, le rythme de la Terre, c’est-à-dire la fréquence du «battement du coeur» terrestre, était de 7,83 hertz selon Schumann. Mais ce rythme s’est accéléré au fil du temps pour atteindre aujourd’hui 11 à 12 hertz dans certaines grandes villes du monde. Ce qui explique que l’on se sent oppressé dans ces endroits.

Les physiciens tirent la sonnette d’alarme : si le rythme de la Terre atteint 13 hertz, il sera très difficile à l’homme de survivre dans ces conditions. En effet, l’homme s’adapte très lentement, contrairement aux parasites qui ont la capacité de muter. Ces derniers tirent d’ailleurs profit de cette accélération, devenant de plus en plus résistants. Vous savez sans doute qu’aujourd’hui, nous n’avons plus affaire aux mêmes parasites qu’il y a encore 10 ou 5 ans!

Tous les CEF permettent de synchroniser les rythmes du corps humain avec les rythmes extérieurs, dont les rythmes de la Terre. Ainsi, en contact avec un ou plusieurs CEF, c’est comme si on évoluait dans un environnement à 7,83 hertz, c’est-à-dire dans les conditions idéales pour le développement de l’homme sur Terre. En contact avec un ou plusieurs CEF, on se sent apaisé, rasséréné ; on dort mieux, l’état dépressif laisse place à l’optimisme et la bonne humeur.

Pour en savoir plus sur les fonctions communes à tous les Correcteurs d’Etat Fonctionnel, cliquez ici.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *